Fiche AuteurRETOUR A LA LISTE DES AUTEURS

Maalouf Amin

Littérature

Biographie

Amin Maalouf, rédacteur au quotidien An-Nahar est contraint de s'exiler en France en 1976, alors que son pays, le Liban, est ravagé par la guerre civile. Journaliste puis rédacteur en chef de la revue Jeune Afrique, le reporter parcourt alors de nombreux pays afin de couvrir l'actualité. Sa première publication, 'Les Croisades vues par les Arabes', est un ouvrage historique, mais c'est son roman 'Léon l'Africain' qui le révèle au grand public en 1986. Lauréat du prix Goncourt en 1993 pour 'Le Rocher de Tanios', sorte de conte à l'oriental, Maalouf rédige le livret de l'opéra 'Adriana Mater', dont la première a lieu en mars 2006. Il réitère l’exercice avec le livret d’’Émilie’ de Kaija Saariaho, créé à l’Opéra de Luon en 2010. L'auteur y explore les thèmes du pardon, de la guerre, de l'avenir. L'ensemble de son oeuvre interroge les rapports politiques et religieux qu'entretiennent l'Orient et l'Occident, mais aussi les thèmes de l'exil et de l'identité, des sujets traités dans ses différents essais parmi lesquels 'Les Identités meurtrières' paru en 1989 ou 'Le Dérèglement du monde', publié en 2009. Observateur et interprète de l'histoire et de son temps, Amin Maalouf parvient, par le biais de sa littérature érudite, à bâtir des ponts entre les hommes et les cultures. Il est élu au premier tour en juin 2011 pour succéder à l’anthropologue Claude Lévi-Strauss à l’Académie Française .

Bibliographie sélective

Les désorientés (Grasset, 2012) Le dérèglement du monde (Grasset, 2009) Origines (Grasset, 2004)